Naval Dome assure la cyber-défense d’un yacht

Naval Dome assure la cyber-défense d’un yacht

Naval Dome, compagnie israélienne, a annoncé avoir équipé un yacht de luxe (le MY Lucky Me) de sa solution de cybersécurité navale.

Le navire MY Lucky Me (j’aimerais bien faire un audit dessus). Source : Maritime Executive / Naval Dome

Au programme de leur solution : de la protection au niveau des hôtes (endpoint protection) et de l’informatique en nuage (cloud-based solution). Rien de forcément passionnant (a priori), ce que je retiens surtout c’est la volonté d’intégration retenue : la solution, plutôt que de travailler en silo, semble couvrir l’ensemble de l’IT et de l’OT à bord. C’est la voie à prendre.

  L’article complet sur le site « Maritime Executive » : https://www.maritime-executive.com/corporate/new-yacht-reference-for-naval-dome-cyber-protection

1 commentaire pour l’instant

Les super-yachts : une cible facile pour les pirates des temps modernes ? – Cybermarétique.fr Publié le9:06 - Déc 14, 2018

[…] Une attention particulière doit être portée à ces navires en termes de cyber-protection, les deux principaux enjeux étant notamment la sécurité de la vie privée et des réunions commerciales qui pourraient se dérouler à bord et la protection du navire en lui-même, pour éviter toute prise en main à distance. Si vous suivez ce blog, vous avez déjà vu que certaines entreprises se sont spécialisées dans les solutions cyber pour les yachts. […]

Les commentaires sont fermés.

Les commentaires sont fermés.