La Russie suspectée d’avoir brouillé les signaux GPS pendant un exercice majeur de l’OTAN.

La Russie suspectée d’avoir brouillé les signaux GPS pendant un exercice majeur de l’OTAN.

Mise à jour du 19 mars 2018.

La BBC nous apprend que la Russie est suspectée d’avoir brouillé le système mondial de positionnement GPS pendant un exercice majeur de l’OTAN, appelé Trident Juncture. Pas vraiment surprenant, c’est une capacité russe connue et déjà suspectée d’avoir été employée à plusieurs reprises. La zone concernée aurait été la Laponie ainsi que les terres situées à proximité de la frontière russe, au nord de la Norvège.

A la fin de l’article, la BBC évoque l’accident survenu à la frégate norvégienne Helge Ingstad, entrée en collision avec un pétrolier au sud de la Norvège, sans cependant oser faire de rapprochement direct entre les deux.

En mars 2019, la Norvège confirme avoir transmis les informations relatives à ce brouillage à la Russie pour investigation.

Les commentaires sont fermés.