Cyber et marétique ? Kezako ?

La cyber-marétique est l'application spécifique des principes et technologies de la cyber-sécurité aux systèmes informatiques et électroniques utilisés dans la gestion et l’utilisation des opérations relatives aux activités maritimes, fluviales et portuaires.

La marétique

La marétique

Le terme « marétique » est un néologisme : il n’est présent pour ainsi dire dans aucun dictionnaire ni encyclopédie, mais uniquement sur certains sites spécialisés (presse, revues professionnelles, etc…).

Sa définition a été donnée en 2012 dans le Livre Bleu sur la marétique, publié en 2013 et que vous pouvez retrouver à cette adresse.

Le livre bleu de la marétique

Ensemble des systèmes informatiques et électroniques utilisés dans la gestion et l’utilisation des opérations relatives aux activités maritimes, fluviales et portuaires.

Cette définition, peu reprise par ailleurs, permet de mieux cerner ce qu’est la marétique. Pour mémoire, ce Livre Bleu avait pour volonté initiale de structurer les travaux et les réflexions de certains acteurs du monde maritime, comme le Cluster Maritime Français (CMF).

Bien que datant de 5 ans, ce document dresse un portrait assez précis de l’avenir du mode maritime, au travers de sa composante informatique, avec les premiers traits des systèmes de transport intelligents (navires autonomes).

Si le Livre Bleu souligne l’apport de la marétique pour assister l’officier de quart ou le capitaine dans le domaine de la navigation ou de la manœuvre, le sujet de la cybersécurité de ces systèmes est pour ainsi dire absent. Est simplement évoquée une « bulle sécurité » nécessaire à la protection du navire. Par ailleurs, le cas des systèmes de contrôle industriel n’est pas évoqué, alors que navires (à partir d’un certain tonnage) et infrastructures portuaires ont de plus en plus tendance à regorger de ce type d’équipement.

Dans le prochain article, je vous détaille plus précisément ce qu’est la marétique, en vous donnant des exemple plus concrets.

Mais, on le voit déjà, et on en reparlera : la quasi absence de la cybersécurité dans ce Livre Bleu est assez représentatif de la maturité du secteur maritime sur le sujet de la cybersécurité.

2 commentaires

Les systèmes de la marétique. – Cybermarétique.fr Publié le2:44 - Oct 24, 2018

[…] En savoir plus […]

Les systèmes de la marétique – Cybermarétique.fr Publié le2:16 - Oct 26, 2018

[…] d’abord, l’appellation marétique, comme nous l’avons vu précédemment, peut concerner différentes infrastructures […]

Les commentaires sont fermés.

Les commentaires sont fermés.